Comment choisir le mors d’un cheval ?

Le mors est un moyen de communication entre le cavalier et le cheval. On l’utilise depuis tellement longtemps qu’on oublie de se poser des questions à son sujet. C’est bien dommage, quand il n’est pas bien adapté au cheval, il peut avoir des conséquences, comme des réactions de défense pendant les séances ou pire, des blessures dans la bouche du cheval.

Le bitfiting : Quèsaco ?

Le bitfiting est une profession équestre qui nous vient tout droit de l’Allemagne et des Pays-Bas. Elle sert à étudier, vérifier et optimiser la compatibilité d’un mors et d’un filet à un cheval.

Comment fonctionne l’action du mors ?

Tout d’abord, le cavalier contrôle la vitesse et la direction du cheval grâce à ses aides. Le mors aide à contrôler l’avant-main du cheval, c’est-à-dire sa tête, son encolure et ses épaules. Cela est possible car le mors vient exercer la pression sur des points très précis dans la bouche du cheval – ces points peuvent être plus ou moins sensibles selon les chevaux.

D’une manière générale, le mors vient exercer la pression sur la langue, les barres et la commissure des lèvres. C’est précisément à cause de ces points de pression que le mors est souvent critiqué. Pourtant le bitfiting nous dit qu’avec un équipement correct et réglé, le mors n’est pas censé être gênant pour la bouche du cheval.

Réduire la pression du mors

Lorsque le cheval se met sur la main, une tension se crée sur sa ligne du dessus, parce qu’il vient engager des postérieurs et monter son dos. Son encolure se courbe alors et vient former un angle avec sa tête.

Normalement, on recherche un angle de tête plutôt ouvert car plus cet angle est fermé, plus la pression exercée par le mors dans sa bouche sera forte.

Choisir un mors adapté

Voici les critères à considérer pour choisir un mors pour cheval qui embarque :

  • La taille de bouche

Les marques nous communiquent des guides des tailles qui sont calculées en fonction de la toise. Ce repère peut être faux. Le meilleur moyen est de vérifier par vous-même.

Pour cela, munissez-vous d’un bout de ficelle. Faites un nœud à l’une de ses extrémités. Placez le bout de ficelle dans la bouche du cheval comme si vous lui mettiez son mors. Plaquez bien le nœud de la ficelle contre une des commissures et faites un repère sur l’autre bout de la ficelle pour marquer l’emplacement de la seconde commissure

Retirez la ficelle de la bouche du cheval et faites un nœud sur le repère. Enfin, mesurez l’espacement entre les deux nœuds pour obtenir la taille de la bouche de votre cheval.

  • La taille du canon

Pour vérifier la compatibilité du canon à la bouche du cheval, il suffit de le brider. Une fois le mors bien en place, ouvrez-lui la bouche pour vérifier si le mors est trop épais ou pas.

  • La hauteur du mors

Pour que la hauteur du mors soit correcte, il suffit d’écarter les montants du filet. Un espace de 3 à 5 cm doit se former. Si l’espace obtenu est plus grand ou plus petit, cela veut dire que le filet n’est pas correctement réglé.