Conseils pour bien s’occuper d’un cheval

Avoir son propre cheval représente le rêve de beaucoup de passionnés d’équitation. Mais, même si vous profitez d’une réelle complicité avec votre animal, s’occuper d’un cheval n’est pas une mince affaire, et donne de grandes responsabilités. Voici tous nos conseils pour bien s’occuper d’un cheval.

Le choix de l’environnement

Un cheval a besoin de se dépenser quotidiennement, et doit de préférence être installé dans un pré d’au moins 1 ou 2 hectares, selon la richesse de l’herbe. Il est important de le monter trois ou quatre fois par semaine, afin de créer une véritable relation de confiance avec votre animal. Rappelez-vous également qu’un cheval n’est pas fait pour vivre seul : il sera alors moins stressé en compagnie d’un autre cheval, d’un poney, d’un âne, ou même d’un mouton. Certains chevaux vivent aussi en box, lorsqu’il n’est pas possible de leur offrir de grands espaces. Dans ce cas, il faudra alors passer voir votre animal tous les jours pour qu’il puisse se dégourdir les pattes.

 

L’alimentation du cheval

Le cheval est un herbivore qui possède un petit estomac : il ne garde donc pas très longtemps les aliments, et passe son temps à se nourrir. C’est pourquoi il doit disposer d’une grande pâture qui lui fournira suffisamment d’herbe. Ses aliments phares sont le foin, l’herbe et la paille. Si l’animal vit dans un box, il est nécessaire de fractionner sa ration quotidienne en 3 à 5 repas. Demandez conseil à votre vétérinaire pour adapter la quantité de nourriture à lui donner chaque jour. Elle varie notamment en fonction de l’âge du cheval, de sa taille et son niveau d’activité. Faites particulièrement attention aux pommes, car elles peuvent leur donner des aigreurs d’estomac.

 

L’étape du pansage

Le pansage du cheval consiste à entretenir son animal en le brossant et en le nettoyant. Il est indispensable de panser fréquemment votre cheval, tant pour la beauté de son poil que pour son confort. Faites d’abord de petits cercles avec une étrille, pour enlever la terre et la boue qui parsèment ses flancs et son dos. Utilisez ensuite une brosse dure pour remettre les poils dans le bon sens, avant de lustrer tout le corps de l’animal à l’aide d’une brosse souple. Cette étape est essentielle au bien-être de votre cheval et contribuera aussi à renforcer vos liens. Si vous souhaitez connaître les bons gestes à adopter, n’hésitez pas à réserver un stage équestre de quelques jours dans une structure adaptée. A cette occasion, vous découvrirez tous les aspects de l’entretien d’un cheval et serez alors parfaitement formé pour veiller sur votre animal.

 

Surveiller la santé de son cheval

Même si votre cheval ne semble pas malade, il est primordial de le faire examiner au moins une fois par an par un vétérinaire qui vérifiera son état général et administrera les rappels de vaccin. L’animal doit également voir un maréchal-ferrant tous les deux mois, et un dentiste équin tous les deux ans. N’hésitez pas à prendre une assurance maladie pour alléger toutes les dépenses santé de votre cheval qui peuvent être réellement conséquentes. N’oubliez pas que votre compagnon équin a une durée de vie de trente ans, il faut donc surveiller sa santé pour le garder en forme le plus longtemps possible !