La pharmacie vétérinaire : comment ça fonctionne ?

La santé et le bien-être sont des aspects primordiaux pour ceux qui ont des animaux de compagnie et des animaux domestiques. D’où l’existence de la pharmacie vétérinaire. Celle-ci fait le lien entre le vétérinaire, le professionnel formé en pharmacologie vétérinaire et le propriétaire de l’animal. L’objectif étant d’assurer que ces compagnons à quatre ou à deux pattes bénéficient des meilleurs soins. La prise en charge par ces professionnels vous permet donc d’avoir l’esprit tranquille.

À quoi s’attendre d’une pharmacie vétérinaire ?

Il est crucial que ce genre d’établissement possède les connaissances et les pratiques permettant de traiter et de prendre soin des animaux de manière sûre et efficace. Ainsi, dans une pharmacie vétérinaire, les pharmaciens doivent avoir une formation et des connaissances correspondantes. Cela concerne notamment l’anatomie, la physiologie, la capacité métabolique ainsi que les aspects comportementaux de leurs patients. Mais ces professionnels doivent également prendre en compte d’autres sujets importants.

Entre autres, ils doivent aussi considérer les questions juridiques et réglementaires, les bonnes pratiques en matière de préparation et d’administration, les agents antimicrobiens et thérapeutiques. Évidemment, chaque espèce est différente et le pharmacien doit être conscient de ces différences.

Chiens, chats, chevaux, lapins et oiseaux ne sont pas les mêmes. La plupart des gens ne réalisent pas qu’une telle variété d’espèces implique des disparités dans leurs systèmes internes. Ce qui entraine des différences dans l’assimilation, la distribution, le métabolisme et l’élimination des produits de soin. Les effets d’un médicament sur l’organisme ainsi que l’action de l’organisme sur un médicament varient d’une espèce à une autre. Par conséquent, le médicament utilisé, sa dose et sa forme pharmaceutique dépendent de l’animal à traiter.

Traitement de l’ordonnance vétérinaire

Souvent, une ordonnance vétérinaire doit être exécutée d’une manière particulière. Cela signifie que la préparation des médicaments doit être personnalisée en fonction des patients. Puisque les doses sont souvent basées sur le poids de l’animal, les produits disponibles sans ordonnance dans le commerce ne sont pas toujours appropriés. En guise d’exemple, un petit hamster ne peut pas prendre un comprimé de la même dose que celui d’un chien, même s’il s’agit du même médicament.

Par conséquent, le médicament doit être préparé par un pharmacien qui a reçu une formation spécialisée dans la préparation magistrale vétérinaire. C’est-à-dire une formation dans la préparation extemporanée, avec un médicament prêt à être à être administré immédiatement selon une prescription destinée à un animal. Peut-être votre chien a-t-il besoin d’un médicament liquide disponible sans ordonnance, mais qui contient un ingrédient à risque. Dans ce cas, la préparation du liquide par un pharmacien s’avère être la meilleure solution.

Avoir l’esprit tranquille

Donner des conseils aux propriétaires d’animaux sur les médicaments vétérinaires est un autre aspect important de la pharmacie vétérinaire. Le vétérinaire fait confiance au pharmacien pour exécuter correctement l’ordonnance, discuter avec le propriétaire de la façon d’utiliser le produit et l’informer des éventuels effets secondaires.

La délivrance et l’utilisation de médicaments vétérinaires doivent être faites avec la même attention face aux détails que pour les prescriptions à destination des humains. Pour appliquer un médicament transdermique sur l’oreille interne d’un chat, vous devrez peut-être porter des gants. Pour les médicaments contre la douleur des chiens, le pharmacien doit conseiller aux propriétaires de surveiller leur animal pour discerner toute sédation excessive. Si cela se présente effectivement, ils doivent contacter au plus vite leur vétérinaire.

Les conseils prodigués par les pharmaciens ne se limitent pas aux chiens et aux chats. Entre autres, l’usage de lampe chauffante pour reptiles doit être tenu en considération lors du dosage des soins topiques. En effet, la chaleur augmente l’absorption de la plupart des médicaments. Cela est aussi le cas des médicaments pour les poissons qui disposent d’un chauffe-eau pour leur aquarium.